Député de la 1ère circonscription du Rhône, Conseiller métropolitain de Lyon

Député de la première circonscription du Rhône Conseiller métropolitain de Lyon

Le téléphérique à Lyon, pour moi c'est NON ❌

En circonscription

J'ai alerté le gouvernement sur le projet de téléphérique clivant porté par l'exécutif écologiste de la Métropole de Lyon.

Avec mon collègue Cyrille Isaac-Sibille nous sommes fermement opposés à ce projet qu'il n'est pas question de financer au détriment du métro E.

Ecoutons les habitants ! Ils sont 95% à rejeter le téléphérique, ils doivent être entendus dans le débat public.

 

Le 21 septembre dernier le Sytral a lancé une consultation autour de la pertinence de 4 projets de métros, elle se terminera mercredi 15 décembre prochain. Alors que la seule création du métro E était actée dès 2019, la nouvelle majorité a décidé de mettre en concurrence cet ambitieux projet avec d’autres réalisations telles que la création d’un téléphérique au sud-ouest de notre agglomération. Si ce dernier est largement rejeté, il nous faut concentrer toutes nos forces en soutien à l’aboutissement de la future ligne de métro E.

Voici le lien qui vous permettra, une fois votre compte créé sur la plateforme du Sytral, d’apporter votre contribution en faveur de sa réalisation :

https://destinations2026-sytral.fr/processes/consultation-metro/f/118/


Pensez à bien cliquer sur l’onglet « je donne mon avis en ligne ». Vous pourrez ainsi partager votre point de vue sur la pertinence d’une telle ligne de transport en commun structurante dans une zone où il n’en existe pas. Deux questions vous sont posées, je vous laisse libres de vous inspirer de ce petit texte, si vous n’avez pas le temps suffisant pour exposer vos arguments dans l’encart dédié au soutien du métro E :

1. Quels sont, selon vous, les critères clés à prendre en compte pour comparer les 4 projets de métro ? Argumentez en quelques mots.

L’absence de ligne de transport en commun structurantes sur un territoire : l’ouest lyonnais n’est desservi par aucune ligne en site propre (bus, tram, métro).
La trop forte densité de circulation automobile en heure de pointe : la circulation pendulaire provoque de nombreux bouchons sur le 5e arrondissement de Lyon, Tassin et Sainte-Foy, participant de la dégradation de la qualité de l’air, au renforcement de l’accidentologie et à l’allongement des temps de trajet.

2. Quels projets apparaissent prioritaires au regard de ces critères ? Argumentez en quelques mots.

La création du métro E, annoncée dès 2014 et qui a fait l’objet d’une concertation au printemps 2019, est une solution pérenne de transport en commun pour répondre, sur le long terme, aux enjeux économiques et environnementaux de l’ouest lyonnais, en plus d’apporter une solution aux besoins de déplacement des habitants. Le 5e est le seul arrondissement de Lyon intramuros ne bénéficiant que d’un seul arrêt de métro, localisé dans le Vieux Lyon. Cela témoigne du manque considérable de solutions de transport en commun proposées aux habitants de l’arrondissement et des communes limitrophes à l’ouest. Les habitants de la 3e ville de France ne peuvent se résoudre d’avoir accès à un réseau de métro partiel.
C’est pourquoi en tant qu’habitant de ce territoire, je souhaite que soit mené à bien le projet de création de la ligne E, notamment pour apaiser le flux automobile de surface, réduire l’accidentologie sur les voiries routières et améliorer nettement la qualité de l’air.

J’espère sincèrement que cette concertation aboutira dans le bon sens et que nous mettrons collectivement un frein à la tentative de sabordage du métro E par l’exécutif écologiste de la Métropole et du Sytral.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.